Option

ARTS PLASTIQUES ET VISUELS

ENSEIGNEMENT FACULTATIF


« La pierre, en qui l’art a fait entrer la beauté d’une forme, est belle non parce qu’elle est pierre, mais grâce à la forme que l’art y a introduite. »

(Plotin)

                                                                                                 artpoption

Le Christ voilé de Giuseppe Sanmartino (détail)

CLASSE DE SECONDE OPTION FACULTATIVE

DEFINITION ET OBJECTIFS :

En classe de seconde, l’enseignement facultatif des arts plastiques s’appuie sur les connaissances et compétences acquises par l’élève au collège. Il repose prioritairement sur l’exercice d’une pratique plastique fondée sur les formes de la création artistique contemporaine mises en relation avec celles léguées par l’histoire de l’art. Parallèlement, il vise à la connaissance des œuvres, à la construction d’attitudes artistiques et à l’exercice d’une réflexion critique. La pratique engagée par l’élève doit l’aider à comprendre progressivement les enjeux artistiques fondamentaux qui motivent la diversité des formes d’expression plastique qui traversent l’histoire jusqu’à aujourd’hui. Les connaissances et compétences ainsi acquises doivent faciliter des poursuites de formation ciblées sur les arts plastiques en cycle terminal, soit en enseignement obligatoire de série L, soit en enseignement facultatif.

En mettant une intention artistique à l’épreuve de sa concrétisation, la pratique artistique développe l’inventivité et affine les capacités expressives de l’élève. En effet, l’élaboration d’une production plastique conduit nécessairement à la prise en compte de contraintes matérielles qu’il faut adopter, contourner ou dépasser. Pour en maîtriser tous les aspects, l’élève expérimente ou perfectionne son usage des outils traditionnels comme ceux qui se rapportent aux technologies contemporaines.

La culture artistique, avec l’appui de l’histoire de l’art, se construit dans le cadre de la pratique artistique. Elle permet d’établir des relations entre les différentes sources des savoirs. Elle nourrit l’imaginaire et constitue pour l’élève un ensemble de références historiques, esthétiques et théoriques en regard duquel vient se situer sa pratique, dans un dialogue avec des œuvres passées et récentes. Cette conception dynamique de la culture nourrit et enrichit les relations entre invention, expression et réflexion que mobilise toute démarche artistique.

D’un point de vue méthodologique, l'enseignant conçoit des situations ouvertes et variées permettant de transposer dans le domaine scolaire les questions issues du champ artistique. Il conduit l'élève à la découverte des moyens d'expression pour le faire passer ainsi progressivement du tâtonnement à la maîtrise.

 

CULTURE ARTISTIQUE :

La culture et la pratique ne sont pas à dissocier ni à considérer successivement. Elles sont constamment articulées. Ils’agit d’offrir des sources dans lesquelles puiser et de transmettre des connaissances qui vont nourrir l’imaginaire de l’élève. Il s’agit aussi de lui faire connaître des œuvres du passé, ressentir des affinités, emprunter et revisiter desdonnées formelles, techniques, symboliques et sémantiques.

L’histoire des arts offre à cet égard des possibilités d’études transversales. Étudier les références historiques dans les  œuvres ou les récits d’artistes est un exercice fécond. Au-delà de l’émotion et de l’inspiration suscitée par les œuvres, l’élève doit être capable de défendre un point de vue critique. Ainsi doivent s’aiguiser son sens de l’observation et son désir de connaître et de comprendre ce qui lui est étranger ou inhabituel. Il développera aussi son sens de l’expérimentation et de la découverte.

 

ARTS PLASTIQUES AU CYCLE TERMINAL, ENSEIGNEMENT FACULTATIF 

DEFINITION ET OBJECTIFS :

L'enseignement facultatif des arts plastiques en cycle terminal est ouvert à tout élève quelles que soient les connaissances et les capacités acquises dans ce domaine au cours de sa scolarité.

En cycle terminal, cet enseignement repose essentiellement sur l'exercice d'une pratique artistique. Le professeur d'arts plastiques veille à ce que la pratique ainsi engagée par l'élève l'aide progressivement à comprendre les enjeux artistiques fondamentaux Celle-ci se fonde sur les formes de la création artistique contemporaine et leur mise en relation avec celles léguées par l'histoire de l'art mais aussi avec d'autres champs de connaissances. Il introduit ainsi les connaissances et apporte les outils permettant de comprendre la diversité des formes d'expressions plastiques qui traversent l'histoire jusqu'à aujourd'hui. Ainsi, l'élève ayant bénéficié d'un enseignement artistique aura acquis des compétences qui lui faciliteront la poursuite d'études en arts ou nécessitant une culture générale solide, ouverte et sensible.

Par l'expérience sensible, la pratique artistique vise à faire expérimenter et comprendre des processus de création et à favoriser la construction d'attitudes artistiques. L'élaboration d'une production plastique conduit nécessairement à la prise en compte de contraintes matérielles qu'il faut apprendre à maîtriser, adapter, contourner ou dépasser. Elle développe l'inventivité et affine les capacités expressives de l'élève. Elle se fonde sur l'exercice d'une pratique critique. Pour en maîtriser tous les aspects, l'élève expérimente ou perfectionne l'usage des outils traditionnels comme de ceux qui se rapportent aux technologies contemporaines. La pratique artistique permet à l'élève de progressivement choisir et développer ses propres moyens d'expression. La diversité des projets suppose des modes d'expression différents : dessin, peinture, volume, installation, infographie, vidéo coexistent.

En arts plastiques, une culture artistique opérante, structurée et transférable se construit dans le cadre de la pratique artistique. En appui sur l'histoire de l'art, elle permet à l'élève d'établir des connexions entre les différentes sources des savoirs et de nourrir l'imaginaire. Elle constitue pour lui un corpus de références pratiques, historiques et théoriques en regard duquel il viendra situer sa propre pratique plastique. Il pourra ainsi instaurer un dialogue informé avec les œuvres d'un passé lointain ou plus récent et celles de son temps. Cette conception dynamique de la culture ouvre l'accès à un degré de complexité plus grand dans les interrelations entre invention, expression et réflexion que mobilise toute démarche artistique de type plastique.

 

CULTURE ARTISTIQUE :

Dans l'enseignement des arts plastiques, la culture et la pratique dialoguent étroitement et constamment. Il s'agit d'offrir des sources dans lesquelles puiser et de proposer des champs de connaissances qui vont nourrir l'imaginaire de l'élève. Il s'agit aussi pour lui d'apprendre à découvrir des œuvres du passé, à ressentir des affinités, à emprunter et à revisiter des données formelles, techniques, symboliques et sémantiques.

Repérer les références historiques dans les œuvres ou les récits d'artistes et les étudier est un exercice fécond. Au-delà de l'inspiration produite par les œuvres, l'élève doit être capable de défendre un point de vue critique. De ce fait, il doit aiguiser son sens de l'observation, son désir de connaître et de comprendre ce qui lui est étranger ou inhabituel. Il développera ainsi son esprit d'expérimentation et de découverte. Á cet égard, l'histoire des arts offre des possibilités d'études transversales. Il revient au professeur, dans le déroulement de son enseignement, en fonction des questions abordées dans la pratique, de faire appel à des exemples significatifs et variés, dans un champ historique très large, empruntés à la peinture, à la sculpture, à l'architecture, à la photographie, mais aussi aux productions, notamment contemporaines, qui se sont affranchies de ces classifications.

En cycle terminal, il convient de consolider une méthode d'analyse d'œuvre. L'élève doit apprendre à décrire l'œuvre étudiée avec un vocabulaire approprié et spécifique, Il doit organiser sa réflexion autour d'axes d'études qui sont autant de notions plastiques fondamentales (sujet, couleur, composition, spatialité, etc.). Il doit apprendre à questionner le traitement de ces notions pour en faire apparaître le sens. Il doit enfin pouvoir progressivement situer cette œuvre dans l'espace et le temps, pour la mettre en relation avec d'autres œuvres ou mouvements qu'il connaît.

 

 

Papier et pâte à modeler prennent vie et s'affrontent lors d'un combat à mort qui ne tourne a l'avantage d'aucun des deux protagonistes ...

Matériel :
Pâte a modeler rouge et bleu et leurs boîtes
Papier
Cures dents

Informatique :
Application ipad animation en volume
Audacity (PC)
Bruitages et musique (youtube)

Séquence qui a pour but de réaliser un film à partir d'objets ou de dessins avec l'application pour ipad animation en volume afin de donner vie , dans un film d'une à  deux minutes, à des personnages qui sont en réalité immobiles

Juliette Girardon 2nd Arts Plastiques